Archive pour la catégorie ‘Réflexions sur les voyages’

Partir vivre à l’étranger : un acte individualiste?

{lang: 'fr'}

Dans nos sociétés modernes, le voyage et les loisirs sont hissés au rang des meilleurs plaisirs que peut nous offrir notre existence. Nombreux sont ceux qui décident de décompresser, après des semaines de travail, dans une station balnéaire ou un gîte de montagne.

Seul ou avec sa femme et ses enfants, on peut profiter sur une courte durée de tous les avantages que peuvent nous offrir les voyages.

Certains avec une pensée très traditionnelle, où priment le groupe et la famille, diront que c’est déjà un premier abandon, une première étape vers l’anéantissement des liens familiaux. Et qu’elle constitue souvent la première étape vers l’émancipation totale individuelle du séjour prolongé à l’étranger, sans souvent une date de retour précisée.

Partir vivre à l’étranger et vivre une vie différente sont les souhaits de nombreuses personnes, lassées de leur quotidien ou ne se sentant pas adaptées à la vie dans notre société.

Décider de partir est quelque part une rupture avec son cadre d’origine, et en premier lieu, avec sa famille. Elle peut être plus ou moins aisée selon les relations entretenues et l’aire culturelle à laquelle on appartient. Certains sont souvent confrontés à de vrais dilemmes et ne parviennent pas à prendre une décision face aux enjeux, qui se présentent à eux.

Elle constitue donc un acte individuel, une volonté d’émancipation plus ou moins forte selon les résistances. Elle est souvent louée dans nos sociétés, comme une marque d’indépendance, de possible réussite économique, etc. Lire la suite de cette entrée »

L’authentique remplace le luxe

{lang: 'fr'}

Les experts du secteur touristique pensent que les vacanciers aisés mettent désormais davantage l’accent sur le service, la personnalisation et les expériences de voyages authentiques que les signes physiques du luxe.

Plutôt que de se livrer à une surenchère permanente, Perry Lungmus, vice-président de Travel Leaders Group (une agence de voyage qui avait 18 milliards de dollars en ventes annuelles l’an dernier) indique que les touristes veulent « de petits navires, des pavillons et une interaction conduite par des guides qui peuvent aider à découvrir la faune, la culture et la population. »

« L’essentiel aujourd’hui, c’est que les touristes les plus aisés veulent un service personnalisé. Le guide doit être réel. Les gens aiment les choses qu’ils ne peuvent pas trouver sur google. »

Que les riches clients désirent moins de «bling-bling» pourrait être en partie dû à la situation économique où, comme Lorna Walker, directeur du programme MA Business Management of International Travel and Tourism au Regent College de Londres le dit, «La consommation ostentatoire est désormais considérée comme un peu fade.  » Lire la suite de cette entrée »

Voyager : une manière de fuir la réalité?

{lang: 'fr'}

De nos jours, de plus en plus de personnes se sentent mal dans leur peau, insatisfaites de la vie qu’elles mènent, trop stressante, dépourvue de sens et si loin de la réalité d’une planète sauvage et tellement authentique.

Beaucoup se lancent ainsi dans les voyages et décident de parcourir le monde pour assouvir leur soif de découverte. Une envie irrésistible de voir la vie et le monde entraîne souvent une boulimie de voyages, avec une soif de rencontres et de moments de vie authentique. Les voyages deviennent ainsi des sortes de rites initiatiques vers une nouvelle vision du monde et de soi-même.

Certaines personnes se sentant mal dans leur vie professionnelle ou affective, décident parfois de tout plaquer et de partir, sac au dos sur l’épaule, à la découverte du monde. Elles espèrent pouvoir se sentir pleinement vivantes et enfin s’épanouir en tant qu’individu dans un monde, devenant tout à coup plus humain. Lire la suite de cette entrée »

Bienvenue sur le site Objectif Voyage !
Suivez-moi dans mes aventures à l'autre bout du monde et partagez mes anecdotes et mes envies, mes coups de blues et mes moments de doute !
Archives